Grandir, devenir une femme, donner naissance : les plus grandes étapes de vie sont celles dont on se souviendra toujours. Les marques qui en témoignent, quant à elles, veulent parfois se faire oublier ! Pour arriver à prévenir et atténuer les vergetures, il faut d’abord en comprendre les causes réelles. Démystifions ce phénomène qui fait couler beaucoup d’encre.

Une vergeture, c’est quoi ?

« Rien qu’à voir, on voit bien » ! Mais derrière les apparences, les vergetures sont bien loin d’être celles que l’on pense. Sachant que notre peau est capable de supporter un poids corporel de 600 livres et des changements corporels intenses, il est difficile de croire qu’elles puissent être le résultat d’une déchirure des tissus.

En réalité, les vergetures désignent une zone de la peau qui est atrophiée, c’est-à-dire que son volume a diminué. En perdant son collagène et l’élasticité de son tissu, cette zone se rétrécit et devient rougeâtre, puis blanche et indélébile. L’inverse de ce qui est véhiculé, quoi !

 

Pourquoi a-t-on des vergetures ?

Expliquer les vergetures, c’est un peu comme expliquer la naissance de l’Univers : tout le monde a sa théorie ! Votre mère adhère à celle de la croissance trop rapide, votre amie Julie accuse la sécheresse de la peau et votre frère Nicolas penche du côté du chocolat. N’en déplaise à ces messies de l’évolution cutanée, la réalité est toute autre !

Les hormones au banc des accusés

Faites du yoga tant que vous le voulez : la peau ne perd pas son collagène et son tissu élastique à cause d’étirements purement mécaniques. Tel que l’explique Passeport Santé, les hormones sont plus à pointer du doigt que vos séances de chien tête en bas.

Les vergetures sont essentiellement dues à l’hyperfonction des glandes surrénales, situées au-dessus des reins. Cette hyperfonction engendre une production trop importante de cortisol, une hormone ayant un grand impact sur les cellules qui fabriquent les protéines dont notre peau est constituée. C’est ce phénomène qui influe en particulier sur la production de collagène et sur l’élasticité des tissus.

 

Les causes possibles des vergetures :

La puberté : lors de la poussée de croissance, la modification hormonale peut causer des vergetures. On les voit souvent sur la poitrine, en raison du développement des glandes mammaires (et non en raison de l’augmentation rapide de volume !). Liées à l’apparition des menstruations, des vergetures peuvent aussi apparaître sur le bas de l’abdomen (les fesses et le haut des cuisses).

L’entraînement intensif : Cause principale de l’apparition des vergetures chez les hommes, l’entraînement intensif crée des tensions musculaires sévères entraînant des douleurs, qui viennent grandement solliciter les glandes surrénales et la production de cortisol. Le soulèvement de poids très lourds, combiné à la prise de créatine et de stéroïdes, favorise donc l’apparition de vergetures localisées au niveau des épaules et des pectoraux.

La grossesse : Sans contredit, la maternité est un des moments de la vie où le système hormonal est le plus sollicité. Plus précisément, c’est à partir du 6e mois de grossesse que peuvent se créer des vergetures, puisque des doses massives d’hormones sont dirigées vers l’abdomen durant le troisième trimestre. Désolé, on ne peut plus blâmer bébé !

Les maladies ou traitements médicaux : les vergetures peuvent apparaître à la suite d’une maladie métabolique, endocrinienne, infectieuse ou lors d’une prise considérable de certains médicaments corticoïdes en crème ou par voie orale.

Comment prévenir les vergetures ?

Les hormones et nous, c’est comme Batman et Robin : l’un ne va pas sans l’autre ! Même s’il n’existe pas de solution miracle pour les empêcher de faire leur œuvre, nous pouvons limiter les pots cassés avec des gestes simples et quotidiens.

L’hydratation, encore et toujours

Pour aider notre peau à conserver sa souplesse et son élasticité, on la protège avec des crèmes, des huiles et des laits nourrissants, faits avec des ingrédients de qualité. Dès l’adolescence, on intègre ce geste à notre routine quotidienne, et on augmente la dose et la fréquence durant la grossesse. Les hanches, les fesses, les cuisses, les seins et le ventre, régions les plus touchées par les vergetures, sont les zones où il faut insister.

En tête de liste des soins hydratants, on retrouve :


La cigogne est passée ?
Pendant la grossesse, utilisez des huiles et crèmes spécialement adaptées à vos besoins. L’Huile Fermeté et Vergetures SeaTonic de Phytomer, qui raffermit et augmente l’élasticité de la peau, offre une parfaite combinaison d’ingrédients actifs anti-vergetures. À utiliser sans modération !

 

Le massage du corps, pour joindre l’utile à l’agréable

Pour stimuler la production des fibres du collagène, faites des mouvements circulaires ascendants sur les zones à risque ou touchées. Pas besoin de le mettre à votre agenda : profitez-en pour vous masser lors de votre séance de crémage ! Pour vous porter main forte, les gants et les masseurs à capitons sont d’excellents outils.

 

Comment traiter les vergetures ?

 

Le laser, un traitement pour atténuer les vergetures

Selon les médecins et professionnels de soins médico-esthétiques, le laser à colorant pulsé est le traitement le plus efficace pour atténuer les vergetures rouges inflammatoires. Traitées en phase précoce, celles-ci reçoivent une lumière pulsée qui en diminue considérablement l’apparence.

Le laser CO2 fractionné, autre solution dans le traitement des vergetures, permet quant à lui de lisser la peau et de stimuler la production des fibres du collagène en profondeur, grâce à une action chauffante.

 

Le micro aiguillage pour favoriser la formation de collagène

Grâce à la stimulation cellulaire avancée (ACS), le microaiguillage favorise la formation d’un nouveau collagène, facilement et durablement. Sa précision d’insertion et de quadrillage est impeccable. Appliqués durant le traitement, les sérums qui l’accompagnent stimulent directement les cellules qui fabriquent le collagène et l’élastine.

Connaissez-vous le Beauty Mouse Dermaroller? Afin de prolonger la stimulation cellulaire à la maison, cet appareil pour le corps constitué de microaiguilles est l’outil tout indiqué. Également très efficace dans le traitement de la cellulite, il permet de faire d’une pierre deux coups, sans avoir à quitter ses vêtements mous !

 

Le PRP pour améliorer l’apparence de l’étirement de la peau

Incomparable en termes d’efficacité, la thérapie au plasma sanguin (PRP ou plasma riche en plaquettes) contient des facteurs de croissance qui stimulent l’activité cellulaire, l’une des techniques les plus utilisées pour améliorer l’apparence de l’étirement créé par les vergetures.

 

Soins quotidiens : les ingrédients actifs à repérer

Tel un Colombo de la science de la peau, c’est le moment d’inspecter vos pots à la loupe et de vous lancer à la recherche des ingrédients clés ! Pour être vraiment efficaces, vos produits doivent contenir certains éléments reconnus pour leur action anti-vergeture.

 

L’acide rétinoïque ( le Rétinol, pour les intimes)

Mieux connu sous le nom de Rétinol, l’acide de vitamine A ou acide rétinoïque est très efficace dans le traitement des vergetures. Cherchez donc sa présence dans la liste d’ingrédients, et assurez-vous qu’il s’y trouve en bonne concentration, comme dans le Esthederm Intensive Serum Retinol !

 

Le silicium, pour ses propriétés cicatrisantes

Se retrouvant naturellement dans plusieurs ingrédients de source organique, le silicium est reconnu pour ses propriétés cicatrisantes. Il favorise la production de collagène et régénère les fibres d’élastine, agissant aussi bien sur les vergetures blanches que rouges.

On le retrouve entre autres dans les extraits végétaux de prêle, de lierre anglais et d’alchémille. Le lactate de sodium méthyl silanol et le méthylsilanol hydroxyprolisilane, autres sources de silicium organique, entrent également dans la composition de crèmes anti-vergetures efficaces.

 L’herbe du Tigre, pour restructurer l’épiderme

Détenant le titre de meilleur ingrédient actif pour la prévention et l’atténuation des vergetures, le Centella asiatica, aussi surnommé l’herbe du Tigre, est réputé pour ses propriétés dermatologiques et cosmétiques. Pour soigner leurs blessures, les tigres d’Asie se roulent dans cette herbe… alors on s’inspire des instincts de la nature, et on se munit de ce restructurant de l’épiderme, qui aide à réparer les plaies et les vergetures ! Pour tout savoir sur ce représentant du règne végétal aux mille vertus, vous trouverez sur le site de Doctissimo une foule d’informations détaillées !

 

La crème trétinoïne, pour atténuer les vergetures

Disponible uniquement sur ordonnance médicale, la crème trétinoine est un moyen très efficace d’atténuer les vergetures. On l’applique sur la peau en massage quotidien, sauf si on est enceinte ou qu’on allaite, puisque son utilisation est déconseillée.

Prévenir et traiter les vergetures, quand on les comprend mieux, est beaucoup plus facile que de leur faire aveuglément la guerre ! Puisque celles-ci ne disparaîtront jamais totalement, on peut aussi lever le drapeau blanc, comme la fabuleuse mannequin Chrissy Teigen assumant son corps dans Puretrend. Entre temps, on sort nos petits pots remplis des meilleurs onguents, et on « s’beurre à grandeur » !  

Hélène Leblond

 

Sources :
– Magazine Spa Canada Sept/Oct volume 23 #5 article Popular misconceptions about stretch marks – Lydia Gauthier M.Sc., Dermocosmetologist
– Introduction à la dermopharmacie et à la cosmétologie – Marie-Claude Martini

 

Vous aimerez aussi :

Thérapie d’Induction du Collagène
ou Mésothérapie avec ACS-PEN

Beauty Mouse
Dermaroller

Huile Fermeté et Vergetures
Phytomer

Shares
Share This